ECOLO
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Insultes homophobes : il faut toujours porter plainte

L'actualité nous plonge à nouveau dans le phénomène de l'homophobie. Ce lundi 3 février 2014, Michaël François, conseiller communal ECOLO à la Ville de Bruxelles, s'est fait traiter de “PD!” par un élu du CDH. Michaël a très justement décidé de porter plainte contre Bertin Mampaka, auteur de l'insulte.

Ecolo Nous Prend Homo (ENPH), la commission LGBT d'ECOLO, tient à témoigner sa solidarité et son soutien à Michaël, élu écologiste, travailleur et militant actif au sein de la communauté LGBT.

Il est par ailleurs assez “cocasse” de constater que l'insulte vient d'un élu siégeant dans le même groupe que Joëlle Milquet, ministre fédérale de l'Intérieur et de l'Egalité des chances, et auteure d'un plan de lutte contre l'homophobie.

Nous saluons le courage et l'humilité de Michaël qui a décidé de porter plainte mais de ne répondre à aucune sollicitation de la presse aujourd'hui. En tant que commission LGBT du parti ECOLO, nous estimons que Michaël mérite des excuses publiques de la part de monsieur Mampaka. Les élus ont un devoir d'exemplarité.

Comme le souligne Michaël dans la seule réaction de sa part qu'il a diffusée aujourd'hui sur les réseaux sociaux, nous pensons “surtout aux jeunes filles et aux jeunes garçons qui se découvrent homosexuels. Certains d'entre eux préfèreront en finir avec la vie plutôt que d'affronter une société où ils ne se reconnaissent pas. Et cela se passe bien chez nous. En 2014. Préférer en finir que d'entendre du "sale gouine", "petit PD" dans la cour de récré ou dans les gradins d'un stade de foot. D'entendre que lorsque tu ne fais pas de sport, tu dois sans doute être "une tapette". De se faire foutre à la porte de chez soi parce que tes parents te rejettent et ont honte”.

Ceci démontre à nouveau que la Belgique a beau disposer d'un important arsenal législatif pour les droits et la protection des LGBT, il reste du chemin à parcourir pour arriver à un changement des mentalités.

Cautionner les insultes homophobes, c'est cautionner toutes les insultes à caractère discriminant, qu'il s'agisse de sexisme, de racisme, de xénophobie, etc. Nous ne pouvons l'accepter. Michaël le dit d'ailleurs très bien, s'il porte plainte, c'est aussi “pour éviter que demain, par exemple, sous le coup de la colère, un individu ne vous traître de sale nègre”.

Nous insistons une fois de plus sur l'importance de toujours déposer plainte auprès de la police et du Centre pour l'Egalité des Chances et la Lutte contre le Racisme en cas d'insultes ou actes lesbophobes, homophobes, transphobes, sexistes et toute autre discrimination.

Alexandre Azer-Nessim & Geoffrey Roucourt
Ecolo Nous Prend Homo (ENPH)

Nous vous invitons à lire le texte de Michaël François et le communiqué officiel de la Rainbowhouse Brussels.

A ne pas manquer !
- Don de Sang
Actu ECOLO
Remonter en haut de la page